Afrique

1960 : une année particulière lancée par le Cameroun

dans
Le Cameroun avait d’abord été une colonie allemande, avant de passer sous tutelle française et britannique. Dans la seconde moitié du 19ème siècle alors que les puissances européennes rivalisent dans le golfe de Guinée, l’Allemagne établissait un protectorat sur la région en signant dès 1884 un traité avec les chefs Duala de la côte.
Dès 1930, les chefs coutumiers du Littoral sont les premiers à réclamer une autonomie interne. En 1948, ils présentent une pétition à la SDN.
En 1960, le Cameroun et Madagascar sont les seuls pays dont l'indépendance aura été précédée par une période de violence extrême. Le colonisateur a utilisé la force pour mater les mouvements indépendantistes. Au Cameroun le pouvoir colonial a fait usage du napalm ; le Haut commissaire de l'époque, Pierre Messmer, parle de guerre psychologique sur le modèle de l'Indochine et de l'Algérie.

Le 1er janvier 1960, le Cameroun ouvre le bal

Le 1er janvier 1960, le Cameroun ouvre le bal
Le Cameroun avait d’abord été une colonie allemande, avant de passer sous tutelle française et britannique.
En 1960, le Cameroun et Madagascar sont les seuls pays dont l'indépendance aura été précédée par une période de violence extrême.

Rappel de Jakob Schlüpmann
2'50, 28 décembre 2009

La désillusion de la décolonisation

Main basse sur le Cameroun, de Mongo Beti fut un ouvrage historique qui dès 1972 dénonçait l’illusion des décolonisations africaines. Il est réédité dans une collection de poche, plus accessible.
Odile Tobner, la veuve de Mongo Beti, en a signé la nouvelle préface. La présidente de "Survie" est notre invitée et elle nous explique comment les indépendances ont le plus souvent été des "recolonisations", par d’autres moyens. À sa sortie, ce livre avait été interdit en France.

JT TV5Monde, 24 janvier 2010, 8'20
La désillusion de la décolonisation

“Un tabou absolu“

“Un tabou absolu“

Gaëlle Le Roy, réalisatrice du documentaire Cameroun, autopsie d'une indépendance, sur le plateau de TV5MONDE.

1er janvier 2009
Durée : 5'17


Des indépendances dans la violence et la douleur

Des indépendances dans la violence et la douleur
Tour d'horizon des chaos politiques et militaires qui ont accompagné la décolonisation du continent africain. Où l'on voit que les puissances coloniales ont rattrapé dans la précipitation un mouvement qu'elles ne pouvaient plus arrêter...

Rappel Jakob Schlüpmann
1'42

La décolonisation dans tous ses États et en débat

La décolonisation dans tous ses États et en débat
Des journalistes d'anciennes puissances coloniales (Portugal, Belgique), d'anciens pays colonisés (Cameroun, Tunisie) et d'États aujourd'hui très présents en Afrique ou très accueillants à ses citoyens (Chine, Canada) reviennent sur ce passé difficile, un présent souvent verrouillé et un avenir en demi teinte.

Kiosque, 10 janvier 2010
avec Ana Navarro Pedro - Visao (Portugal), Istvan Felkaï - RTBF (Belgique), Denise Epoté - TV5Monde (France/Cameroun), Zyad Limam - Afrique Magazine, Zheng Ruolin - Wen Hui Bao (Chine), Michel Arseneault - L'Actualité (Canada)

Main basse sur le Cameroun, le livre de Mongo Beti

Nouvelle édition

Publié en 1972 par les Éditions François Maspero, Main basse sur le Cameroun était un réquisitoire contre les crimes du président Ahidjo, dictateur du Cameroun par la grâce du néocolonialisme français. Son but fut largement atteint, semble-t-il, puisque le livre fut interdit, saisi, l'éditeur poursuivi, et l'auteur l'objet de multiples pressions et menaces.