Afrique

Afrique du Sud : dans moins de 3 mois la ville du Cap n'a plus d'eau

Photo d'une partie de la ville du Cap, capitale de l'Afrique du Sud. (photo : Wikipedia)

Le "jour zéro" est prévu aux alentours du 12 avril 2018 pour la ville du Cap. A ce moment là, il n'y aura plus d'eau au robinet pour les 4 millions d'habitant de la capitale d'Afrique du Sud, et si rien ne change, ce seront 200 points d'eau seulement qui permettront à l'intégralité de la population de se ravitailler. Comment la capitale du pays le plus riche d'Afrique en est arrivée là ?

dans
L'alerte a été donnée en mars 2017 : les autorités annoncent alors qu'il ne reste plus que 30% de réserves d'eau pour la ville du Cap. Les causes de cet assèchement est connu mais n'ont visiblement pas été anticipées : il ne pleut quasiment plus depuis 3 ans dans la région du Cap. Le phénomène climatique El Nino, très important durant cette période est en cause et il n'est pas besoin dans le cas d'espèce de s'en prendre au changement climatique. Mais les mesures pour préserver l'état des réserves n'ont été prises que très tardivement par les autorité,  et désormais la population est au bord de la coupure générale.

Cacher ce manque d'eau que je ne saurais voir

La ville du Cap est riche de son tourisme, et particulièrement de son tourisme de luxe. Hôtels prestigieux, villas avec piscine, les millionnaires sont nombreux à vivre ou venir passer par la capitale d'Afrique du Sud, où les affaires vont bon train. La municipalité est accusée d'avoir caché le manque d'eau connu depuis 2015 de peur d'inquiéter ses riches habitants et de faire baisser l'attractivité touristique. Les première restrictions ont donc moins d'un an, et aujourd'hui les habitants sont "invités" à ne consommer que 87 litres d'eau au maximum par jour. Il faut savoir qu'une douche de 4 minutes consomme en moyenne 40 litres d'eau (ndlr : un Américain consomme en moyenne 380 litres d'eau par jour).

Des mesures qui ne suffiront pas

Les agences de location n'ont plus droit de laver leur parc de véhicules, des piscines municipales ont été fermées et de partout dans la ville des affichent indiquent la date du "jour zéro", ce fameux moment où l'eau ne sortira plus des robinets (le décompte en ligne affiche aujourd'hui 2 mois et 12 jours avant le jour zéro). Malgré toutes ces mesures et incitations, il semble à peu près certain que les réserves ne pourront pas tenir au delà de 3 mois si la pluie ne s'en mêle pas. Les villas et hôtels de luxe se restreignent-ils ?  Rien n'est moins sûr : le luxe n'est pas très compatible avec la sobriété, et si le jour zéro était attendu en mai, à l'automne 2017, après la saison touristique de décembre et janvier, il a été raccourci d'un mois…

Des solutions d'urgence improbables

La municipalité du Cap étudie des projets d'usines de désalinisation de l'eau de mer, mais à la vue du délai imparti, le défi reste de taille. Les 200 points d'eau qui seront mis en place au jour zéro vont donc forcément générer des files d'attente gigantesques et probablement des conflits. Le Cap est une ville en sursis.