Afrique du Sud : le fer de lance du continent africain

Nelson Mandela, l'un des hommes d'État les plus populaires au monde - Wikicommons
dans

Nous sommes tous Sud-africains !

Voilà un an, en avril 2009, près de vingt ans après la fin de l'apartheid, plus de vingt-trois millions d'électeurs sud-africains élisaient leurs représentants et leur président. Ils avaient le choix entre 26 partis, une offre démocratique plutôt rare sur le continent africain, même si l'ANC (le Congrès national africain), le parti de Nelson Mandela, issu de la lutte contre l'apartheid continuera encore longtemps à dominer la scène politique sud-africaine.

L'exercice de la démocratie n'est pas la seule exception sud africaine : ce pays est la première économie et la seule puissance nucléaire africaine.

Rarement un pays n'aura suscité autant de combats et de solidarité dans le monde, du côté des États comme des citoyens, pour l'aider à s'émanciper des lois raciales qui le gouvernaient. Lorsqu'en 1990, Nelson Mandela est libéré, un immense espoir traverse non seulement l'Afrique du Sud, mais aussi la planète entière : la nation arc-en-ciel, symbolisée par un drapeau aux six couleurs, ne pouvait que devenir le modèle des sociétés métissées à venir.

Mais voilà que tous ceux qui se sont battus pour l'Afrique du Sud, ne la reconnaissent plus : corruption, violence, obscurantisme et maintenant récession ou xénophobies à l'envers l'accompagnent depuis plusieurs années.

Jacob Zuma, le nouveau président sud-africain, issu de l'ANC et originaire de l'ethnie zouloue, est perçu comme un vrai populiste par nombre d'anciens combattants de la lutte antiapartheid, même s'il répète que l'Afrique du Sud appartient à tous, Noirs et Blancs, mélangés. Il aura en tout cas beaucoup à faire pour sortir ce pays, pourtant si riche en ressources, de la paupérisation galopante qui l'a envahi ces dernières années.

Sylvie Braibant


Sommaire du dossier


Des guerres coloniales à la nation arc en ciel

Occupation, ségrégation, émancipation ont marqué l'histoire de l'Afrique du Sud.

Vingt ans après la libération de Mandela, le populisme prend la main

Avec l'élection de Jakob Zuma à la présidence du pays, beaucoup y voient un recul démocratique.

“Je ne crois pas que l'apartheid soit fini“

L'écrivain Denis Hirson pose un regard sceptique sur la société sud-africaine actuelle.

Les visages du multiculturalisme

Entre croissance économique et recherche en pointe, l'art fait aussi ses preuves.

Les fractures de l'après-Apartheid

Insécurité, violence et pauvreté sont les principaux travers de l'Afrique du Sud d'aujourd'hui.

Un pays face au sida

L’Afrique du Sud est le pays au monde le plus touché par l'épidémie. 5,7 millions de personnes y vivent avec le VIH.

L'Afrique du Sud dans le texte

Sélection au sein de la littérature sud africaine, pour mieux appréhender ce pays.

Dossier préparé par Sylvie Braibant et Christelle Magnout

Structure de la population


0-14 ans : 28.9% (hommes : 7,093,328/ femmes : 7,061,579)

15-64 ans : 65.8% (hommes : 16,275,424/ femmes : 15,984,181)

65 ans et plus : 5.4% (hommes : 1,075,117/ femmes : 1,562,860) (2009 est.)

- Groupes ethniques (estimations 2001)

Africains : 79%

Blancs : 9.6%

Métisses : 8.9%

Indiens/Asiatiques : 2.5%

Naissances et Décès

- Taux de naissance

19.93 naissances/ sur une population de 1000 (estimations 2009)
(pays classé au 99ième rang mondial)

- Taux de décès

16.99 décès/sur une population de 1000 (estimations 2009)
pays classé au 8ième rang mondial)

- Mortalité infantile

Total: 44.42 décès/sur 1000 Naissances vivantes
(pays classé au 61ième mondial)

- Nombre de décès par VIH


350 000/an (estimations 2007)
(pays classé au premier rang mondial)

Espérance de vie


- Total population :
48.98 ans
(pays classé au 212ième rang mondial)

Hommes : 49.81 ans

Femmes : 48.13 ans (estimations 2009)

- Personnes vivant avec le VIH

5.7 million (estimations 2007)
(pays classé au 2ième rang mondial)

Urbanisation et Alphabétisation


- Population urbaine
: 61% de la population totale (estimations 2008)

- Taux d’alphabétisation

(Personnes entre 15 ans et plus sachant lire et écrire)

Total de la population : 86.4%

Hommes : 87%

Femmes : 85.7% (estimations 2003)

Économie


PIB : $ 495.1 milliards US (2009) soit (397.93 milliards d'euros )
(pays classé au 26 rang mondial)

1euro = $ 1,24 us (14 mai 2010)

- Taux de chômage

24% de la population (estimation 2009)
(pays classé au 173ième rang mondial)

- Dette publique

35.7% du BIP (estimation 2009)
(pays classé au 72ième rang mondial)