Au salon du livre d'Alger, l'écrit en forme

Ouvert du 21 septembre dernier au 1er octobre, le seizième salon international du livre d'Alger (SILA) a reçu plus d'un million de visiteurs et 521 éditeurs, principalement du monde arabe et francophone. Manifestation sans véritable équivalent dans la région, il reflète la vitalité de l'écrit dans un pays par ailleurs politiquement très verrouillé.
Et si son hôte officiel était cette année le Liban, les révolutions arabes s'étaient, elles aussi, invitées.

dans
Au salon du livre d'Alger, l'écrit en forme

Dossier réalisé par Pascal Priestley