Afrique

Bénin : investiture de Patrice Talon à la présidence

Patrice Talon le 20 mars 2016 à Cotonou.
Patrice Talon le 20 mars 2016 à Cotonou.
©AP Photo/Valentin Salako

L'homme d'affaires Patrice Talon, vainqueur de l'élection présidentielle au Bénin avec plus de 65% des voix, a prêté serment ce mercredi 6 avril à Porto-Novo. Au préalable, il s'est entretenu à huis-clos avec le chef de l'Etat sortant, Thomas Boni Yayi.

dans

Le richissime homme d'affaires de 57 ans est arrivé avec son épouse aux alentours de 10h30 au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo, la capitale béninoise. Il y a prêté serment quelques minutes plus tard, en présence des représentants politiques, traditionnels et religieux, ainsi que des représentations diplomatiques mais en l'absence de chefs d'Etats étrangers.

Peu avant, Patrice Talon s'est rendu au palais présidentiel de la Marina à Cotonou, la capitale économique, où il a passé les troupes en revue pour la première fois. Il s'est également entretenu en privé avec Thomas Boni Yayi, qui quitte le pouvoir après deux mandats conformément à la Constitution.

Les deux hommes, anciens alliés devenus rivaux, ont échangé une accolade très remarquée avant de se séparer. Patrice Talon, surnommé "le roi du coton", a financé les deux campagnes présidentielles de Thomas Boni Yayi, en 2006 et 2011, avant de devenir son principal ennemi public et d'être accusé d'avoir tenté de l'empoisonner. En exil à Paris pendant plusieurs années, il a pu revenir au Bénin il y a quelques mois, après avoir obtenu la grâce de Thomas Boni Yayi.

Soutenu par une coalition de 24 candidats du premier tour, il a remporté le second tour de la présidentielle avec 65,37% des voix contre 34,63% pour le Premier ministre sortant et candidat du pouvoir, le banquier d'affaires franco-béninois Lionel Zinsou.