Burkina Faso : un nouveau dispositif sécuritaire lancé à Ouagadougou

Burkina Faso : nouvelle politique sécuritaire
©TV5MONDE

Trois semaines après les attaques terroristes meurtrières de la mi-août à Ouagadougou, Simon Compaoré, le ministre de la sécurité du Burkina Faso, a esquissé les contours d'un nouveau plan de lutte anti-terroriste.

dans

C'est à huis clos, face à des commerçants, à Ouagadougou, que le ministre a indiqué la nouvelle donne. Kwamé-N'Krumah, la principale avenue de la capitale devrait bénéficier de dispositions. Peu de détails sur le redéploiement sécuritaire mais l'idée est d'empêcher que le Burkina Faso ne devienne une nouvelle base jihadiste.


Retour sur l'attentat du 14 août à Ouagadougou : 

Burkina Faso : l'attentat de Ouagadougou, loin d'être une première dans la région 
Attaque de Ouagadougou : "le Burkina est au coeur du projet jihadiste"