Afrique

Burundi : des milliers de réfugiés affluent de République Démocratique du Congo

Burundi : des milliers de réfugiés affluent de RDC
TV5MONDE

Alors que la République Démocratique du Congo est en proie à des conflits entre les rebelles Maï-Maï et l'armée régulière, des milliers de congolais affluent vers les frontières du Burundi. Reportage.

dans
C'est ici, au port de Rumonge que des centaines de personnes arrivent chaque jour... Nous sommes à 80km de Bujumbura, au sud du pays.
La plupart de ces hommes et de ces femmes sont congolais... ils fuient les combats entre les rebelles Mai Mai et l'armée régulière.

Ils débarquent dans ces pirogues souvent surchargées ! Ils sont épuisés et désorientés.... 

Kashindi, une réfugiée Congolaise, a perdu une partie de sa famille en chemin :
"Je ne sais toujours pas où se trouve mon mari. J'ai fui avec ma belle-mère et mon enfant. Je ne sais pas où se trouve ma mère. Vraiment, c'est difficile au Congo. »

Des sites de transit provisoires ont été installés près du port.... Mais ce sont des installations de fortune. Pas de vivres, pas de moustiquaires, pas de soins. Une quarantaine de personnes souffrent de paludisme et déjà deux d'entre elle sont décédees cette semaine. 

James, refugié Congolais, raconte son quotidien difficile :
« Ils nous ont accueillis mais nous n'avons rien à manger. Nous dormons à la belle étoile, sous la pluie. Apparemment,  ils veulent nous amener dans un camp lointain. Mais nous voulons qu'ils nous installent tout près pour que si la guerre prend fin, nous puissions retourner facilement chez nous. »

Selon les autorités, plus de 6 mille réfugiés ont affluer en une semaine seulement. Des congolais mais aussi des burundais. 

Juvénal Bigirimana, gouverneur de Rumonge, nous explique :
« L'assistance tout d'abord c'est l'assistance rapide jusqu'à maintenant le HCR n'a pas encore commencé à distribuer des vivres dans des camps de transit. Ce qu'on fait, c'est de préparer la nourriture et on leur donne rapidement."

D'autres réfugiés arrivent en nombre à Nyanza-Lac, dans la province Makamba, au sud du pays. Un peu plus bas sur le Lac Tanganyika. Là aussi des pirogues par centaines. Un afflux qui risque d'être bientôt ingérable pour le Burundi.