Burundi : grogne sociale et incertitude politique

Burundi grogne sociale
Commentaires : Emmanuelle Godard / Montage : A.Roux. TV5MONDE. Date : 12/03/2015

Au Burundi, malaise général à trois mois de la présidentielle. Il y a une semaine, une grève générale a paralysé les activités de la capitale, Bujumbura. A l'origine, le coût de la vie. Ajouté à cela, l'incertitude politique n'arrange pas la situation.

dans
De nombreux magasins étaient fermés la semaine dernière dans la capitale burundaise. Une grève pour protester contre la hausse des prix de l'essence et de la téléphonie.

Elle intervient dans un contexte politique tendu puisque le président actuel, Pierre Nkurunziza, tente de briguer un troisième mandat.L'opposition assure que c'est inconstitutionnel, ce que réfute le camp présidentiel.  

Face à la situation, la puissance église catholique du Burundi est sortie de sa réserve en rappelant que seuls deux mandats peuvent être exercés. L'Union européenne et les Etats-Unis ont émis le même avis.