Afrique

Burundi : l'ONU met en cause le gouvernement, l'opposition satisfaite

Invité Pancrace Cimpaye
TV5MONDE

Ce 19 septembre, les experts des Nations unies ont présenté leur rapport final devant le Conseil des droits de l'homme à Genève, un rapport qui accuse les autorités de Bujumbura et en appelle à la Cour pénale internationale. "Pour la première fois, les crimes commis depuis 2015 sont qualifiés de crimes contre l'humanité," déclare Pancrace Cimpaye, porte-parole du Cnared, plateforme de l'opposition burundaise en exil. Entretien.

dans

Ce dimanche 17 septembre, à la veille de la présentation devant la cour de Genève du rapport accablant faisant état de violations graves des droits de l'Homme au Burundi, Willy Nyamitwe, conseiller spécial du président, répondait aux questions de TV5MONDE. Il réagissait également au drame de Kamanyola et revenait sur la situation dans le pays. Ecoutez-le : 

ITW Willy Nyamitwe