Burundi : la pénurie de carburant paralyse le pays

Burundi pénurie carburant
Commentaires : Emmanuelle Godard / Images : Maurice Magorane. TV5MONDE

L'essence est devenue une denrée rare depuis plusieurs jours dans les rues de Bujumbura. Les stations essence du Burundi connaissent de gros problèmes d'approvisionnement. En cause, l'arrêt des importations qui serait lié à un manque de devises. 

dans
Seulement cinq stations distribuent encore du carburant dans la ville de Bujumbura (Burundi). Et pour les habitants, cette situation devient insupportable car la plupart ne peut plus travailler. 


Mais cela n'a pas l'air d'inquiéter le gouvernement. "Nous sommes en train de gérer cette crise", a déclaré Marie Rose Nizigiyimana, la ministre burundaise du Commerce. "Je peux rassurer les consommateurs. On ne va pas voir les pompes, les stations asséchées". 

Elle a également annoncé que la Banque Centrale avait injecté plus de 15 millions de dollars dans les banques commerciales afin de permettre aux importateurs d'avoir des devises pour faire venir le carburant. 

Pour le gouvernement, le manque de carburant est du à plusieurs factures que les importateurs n'ont pas pu payer aux fournisseurs tanzaniens, faute de devises dans les caisses de l'Etat. 

Mais pour la population, les syndicats et les associations, c'est l'Etat qui est responsable. Il n'a pas baissé les prix du carburant alors que c'est la tendance mondiale, rajoutant un autre problème à l'économie, déjà vacillante. 

Alors pour faire face à la situation de crise, certains Burundais ont opté pour le vélo...