Burundi : le colonel retraité Jean Bikomagu assassiné en plein Bujumbura

Le colonel retraité Jean Bikomagu a été assassiné à l'arme feu devant son domicile du quartier Kabondo de Bujumbura, ce samedi 15 août 2015. Les raisons de ce crime restent encore incertaines et alimentent la polémique.

dans
Le colonel Jean Bikomagu a dirigé l’Etat Major de l’armée durant une bonne partie de la période de guerre civile (300 000 morts entre 1993 et 2006). Selon la Radio Publique Africaine (RPA) du Burundi, "Des proches du pouvoir tendent à insinuer que les assassinats commis ces derniers jours seraient liés au passé douloureux du Burundi en l’occurrence les conflits ethniques." Ce crime survient une semaine après celui du Général Nshimirimana, un membre très influent du pouvoir, et la RPA estime que "Certains analystes y voient plutôt une tentative de distraire l’opinion de la vraie crise politique qui perdure depuis plusieurs mois au Burundi en voulant éthniser à tort cette crise (…)."

Le Burundi subit une crise politique très grave ayant déjà causé la mort de 80 personnes en trois mois. La réélection fortement contestée du président sortant, Pierre Nkurunziza continue de diviser le pays, 170 000 burundais sont en exode vers les pays voisins.