Congo : les autorités nient les crimes à l'encontre des réfugiés de RDC

Les réfugiés de la République démocratique du Congo, expulsés du Congo-Brazzaville en mai 2014, ont subi des crimes contre l'humanité, selon un récent rapport d'Amnesty International. Les autorités de Brazzaville nient en bloc ces accusations.

dans