Afrique

Corruption au Congo-Brazzaville : le négociant suisse Gunvor épinglé

GUNVOR

"Pétrole, Cash et détournement". C'est le nom d'un rapport qui révèle un vaste système de corruption entre le Congo Brazzaville et Genève. L'ONG Public Eye suisse épingle les méthodes du négociant en pétrole suisse Gunvor.

dans

L'ONG Public Eye s'est procurée une vidéo accablante. Gunvor société suisse a été prise en flagrante opération de corruption pour obtenir la commercialisation du pétrole au Congo Brazzaville.

Public Eye a retranscrit la conversation, dans un café, entre le directeur financier de Gunvor  et deux intermédiaires, dont un proche de Denis Christel Sassou-Nguesso, le fils du chef de l’État congolais. "L’argent n’est pas arrivé", se plaint l’un d'eux. Le directeur financier du pétrolier suisse propose alors un schéma plus sûr et plus discret de commissions, dissimulées derrière un projet d’oléoduc dans le pays

Cette vidéo aujourd'hui aux mains de la justice helvétique  est accablante pour la société de négoce qui niait jusqu’à présent tout système organisé de corruption depuis 2012, laissant toute la responsabilité de l’affaire reposer sur les épaules d’un de ses employés. Le négociant suisse de pétrole est ainsi pris en flagrant délit deux ans plus tard, alors que la société suisse cherche à remettre la main sur les barils du Congo-Brazzaville.

► L'auteur de l'enquête, Olivier Longchamp était l'invité du Journal Afrique de TV5MONDE le mardi 12 septembre.

Gunvor, corruption congo Brazzaville, interview Public Eye