Afrique

Côte d'Ivoire : 15 ans de prison ferme pour l'ancien ministre Lida Kouassi

Kouassi condamné
© Commentaire : Mylène Girardeau / Images : Emmanuel Banceline

En Côte d'Ivoire, Moïse Lida Kouassi a été condamné à quinze années de prison. L'ancien ministre de la Défense de Laurent Gbagbo était accusé d'avoir co-organisé un coup d'Etat en 2012 contre le président au pouvoir Alassane Ouattara.

dans

Le sourire figé... Moïse Lida Kouassi n'est pas vraiment surpris de sa condamnation.
15 ans de prison pour l'ancien ministre de la défense de Laurent Gbagbo et ses 3 co-accusés.

Pour la justice ivoirienne, ils sont coupables d'avoir organisé une tentative de coup d'Etat en mars 2012 contre le régime d'Alassane Ouattara. Avec Paulin Gnatoa Katé, Samuel Zadi Gbaka et Pacôme Brou, ils sont accusés de " complot contre l'autorité de l'Etat " ivoirien.

Etre proche de Laurent Gbagbo l'a desservi   
                                                                                               Me Félix Bobré, avocat de Lida Kouassi

Dès l’annonce du verdict, son avocat Maître Félix Bobré a déclaré qu’il ferait appel de cette décision, affirmant : " Certainement, il a été l'un des proches collaborateurs du président Laurent Gbagbo et je pense qu'ici, ça l'a desservi. Comme l'a dit mon jeune confrère Gohi Bi, ce procès n'avait d'autre but que de solder le compte de Laurent Gbagbo mais par Lida Kouassi interposé. "

Mis hors de cause par ses co-accusés, Moïse Lida Kouassi a toujours clamé son innocence. Il assure être un prisonnier politique et a annoncé se pourvoir en cassation.

Son dossier fait partie d'une longue liste de procès liés à la crise post-électorale de 2010-2011, une crise qui avait causé 3 000 morts en Côte d'Ivoire et conduit à la chute du régime Gbagbo.

La justice devait ouvrir la voie à la réconciliation nationale. Mais les vaincus - les partisans de Laurent Gbagbo - reprochent aux juges de ne pas se pencher sur les exactions commises par le camp des vainqueurs.