Afrique

Côte d'Ivoire : l'intervention contestée de la Licorne et l'ONUCI

La France se juge "inattaquable" lors de son intervention en Côte d'Ivoire et dément avoir directement arrêté Laurent Gabgbo. Mais quel rôle exactement ont joué les forces françaises et les forces de l'ONU dans cette capture ? Faut-il parler d'ingérence ? Est-ce légal ? Décodage avec Karim Lebhour, notre correspondant aux Nations-Unies à New York.

dans

“ Les frappes de la Licorne et de l'ONUCI sont légales au regard de la résolution 1975 “

“ Les frappes de la Licorne et de l'ONUCI sont légales au regard de la résolution 1975 “