Egypte : Bassem Youssef persiste et signe

Bassem Yousef dérange, et il assume. L'humoriste a repris son émission satirique hebdomadaire ce vendredi 5 avril, toujours aussi caustique contre le président, les islamistes et la justice. Interrogé longuement dimanche dernier pour trouble de l'ordre public et insulte à l'islam et au président, il avait été libéré sous caution.

dans

“Je ne parlerai plus de Morsi. Je vais parler du procureur...“

Egypte : Bassem Youssef persiste et signe

Bassem Youssef a construit son succès sur les réseaux sociaux en commençant par Youtube. Pendant la révolution, il poste sur la plateforme ses vidéos qu'il bricole chez lui et récolte de cent millions de vues.
Aujourd'hui, son compte Youtube lié à la chaîne CBC sur laquelle il officie, enregistre plus de 9 millions de visionnages de vidéos.

Le 4 février 2013, son compte Twitter enregistre dépasse le million de "followers" et en quelques mois sa page Facebook rassemble plus de deux millions d'amis.