Afrique

Elections au Lesotho : rétablir la stabilité ?

LESOTHO - 03062017 Législatives

Le Lesotho a à nouveau voté pour les législatives, ce samedi 3 juin 2017. Il s'agissait des troisièmes élections en cinq ans. Ce petit royaume, aussi appelé « le royaume dans le ciel », est la proie d'une instabilité chronique.

dans
Les électeurs ont bravé le froid et se sont rendu très tôt aux urnes ce samedi. Le Lesotho vote de nouveau pour des législatives. C'est le troisième scrutin en cinq ans.

A Maseru, la capitale, la majorité des habitants en a assez de cette instabilité politique qui dure depuis des années.

« Voter est très important, je suis très heureux car je viens de voter pour mon parti, celui que j'aime et je pense qu'il fera ce que je désire car plus j'y pense, plus je me dis que nous avons besoin de personnes qui écoutent ce que nous avons à dire », estime Peter Jonas, électeur.

Ce scrutin sera surtout un duel entre le Premier ministre sortant, Pakalitha Mosisili, au pouvoir depuis 2015, et l'ancien chef du gouvernement Thomas Thabane. Ce dernier avait quitté le pays après une tentative de coup d'état militaire en 2014. Il n'est rentré d'exil que depuis trois mois seulement, mais a su de nouveau conquérir les électeurs : « Le Lesotho doit maintenant devenir membre à part entière de la communauté internationale qui vit selon les principes fondamentaux de la démocratie. Les élections régulières font partie de ces principes. Le contrôle de l'armée, le contrôle de la police par l'autorité civile. Toutes ces choses font partie intégrante d'une vraie démocratie. »

Les deux hommes se sont engagé à accepter les résultats. Cela d'autant plus que l'armée continue d'inquiéter. Des rumeurs d'intervention militaire après l'annonce des résultats circulent.

Les analystes, eux, parient sur une nouvelle coalition, ce qui voudrait dire, de nouveau, un statu quo.... et pas d'avancée notable pour le petit pays.