Afrique

En Côte d'Ivoire, le marché d'Abobo ravagé par un incendie

Incendie en Côte d'Ivoire sur le marché d'Abobo

Le grand marché d'Abobo dévasté par les flammes. Il a fallu plusieurs heures aux pompiers pour éteindre le feu dans ce quartier populaire d'Abidjan. Il n'y a pas de victimes. On ne connaît pas les causes de l'incendie.

dans

Le grand marché d'Abobo, transformé en brasier géant. Au milieu de la nuit, plus de 2 500 mètres carré de magasins sont ravagés par les flammes, sous les yeux de milliers de commerçants. Certains, tentent de sauver ce qu'ils peuvent. "Produits cosmetiques, plus les quincailleries, tout est brûlé. On ne s'est même pas quoi faire", nous dit une commerçante. Salif travaille lui aussi sur le marché : "Je vends des jeans et des t-shirts, tout est parti en feu. Là où nous sommes actuellement, on n'a plus rien, plus rien".

Le feu se déclare peu avant 21 heures, heure locale, ce dimanche 17 septembre dans ce marché très fréquenté au nord d'Abidjan. 
Les pompiers interviennent 2 heures plus tard, mais les moyens sont limités.
La bouche d'incendie est endommagée - et l'approvisionnement en eau, insuffisant.
Alors, des riverains se mobilisent pour tenter de circonscrire l'incendie.

Dans ce quartier populaire de la capitale ivoirienne, le feu frappe pour la deuxième fois, en moins un an.


A chaque fois c'est les mêmes choses qui se répètent. 
Et quand l'état vient sur le terrain, il nous promet de nous aider mais à chaque fois les choses brûlent. Nous sommes fatigués, nous en avons marre.
Ezekiel, habitant d'Abobo
Près des deux tiers des installations du marché d'Abobo sont partis en fumée.
Il aura fallu cinq camions de sapeurs-pompiers ivoiriens, et un renfort de deux camions d'incendie français pour venir à bout des flammes, en plus de 6 heures.

La police a ouvert une enquête pour déterminer les causes de l'incendie.
Aucune victime, n'est à déplorer.