Entretien avec Anne Désirée Oulotto du RDR

Anne Désirée Oulotto, porte-parole d'Alassane Ouattara, définit les objectifs du candidat du Rassemblement des républicains (RDR) Alassane Ouattara, dont la nationalité ivoirienne a souvent été contestée, est l'un des protagonistes de la crise politique ivoirienne.

dans
Dans quel esprit Alassane Ouattara aborde-t-il l'élection du 31 octobre 2010 ?

Alassane Ouattara est très confiant et aborde le dernier virage pour l'élection de dimanche dans une totale sérénité. Sa campagne électorale s'est déroulée de manière excellente. Nous sommes très optimistes dans tous les cas.

Est-ce à dire qu'il est prêt à accepter les résultats de l'élection quelle que soit l'issue du scrutin ?

Depuis le début de cette campagne, il a dit qu'il était prêt à accepter les résultats de l'élection présidentielle, pourvu qu'elle soit organisée de façon juste et transparente. Tant que les conditions de sécurité sont garanties pour que tous les Ivoiriens puissent exprimer librement leur choix dans les différents bureaux de vote, nous n'aurons aucune raison de contester les résultats. Nous pensons que le choix des Ivoiriens se portera sur notre candidat, il faudra aussi que les autres candidats s'engagent à accepter la victoire d'Alassane Ouattara.

Comment jugez-vous l'organisation de ce scrutin ?

De manière générale, les choses semblent bien se dérouler sur le terrain en ce qui concerne l'organisation du vote par la Commission électorale indépendante. Les cartes électorales et les cartes d'identité sont en train d'être distribuées aux Ivoiriens.

Nous avons tout de même quelques inquiétudes au sujet du processus de décompte des voix, notamment en ce qui concerne le marché passé avec la SILS (ndlr : la société SILS Technology a été désignée pour procéder au comptage électronique des voix), qui est une entreprise proche d'une structure d'État dont le directeur général est un responsable de campagne de Laurent Gbagbo.

Alassane Ouattara en campagne le 22/10/2010 - Photo site du candidat
Alassane Ouattara en campagne le 22/10/2010 - Photo site du candidat
Alassane Ouattara, dont la nationalité ivoirienne a souvent été contestée par le passé, a-t-il complètement tourné la page de ces années tourmentées ?

Il n'a pas tourné la page de la controverse sur son ivoirité, ce sont les Ivoiriens qui ont compris qu'ils ont souvent été manipulés. Les adversaires d'Alassane Ouattara ont toujours appréhendé sa candidature. Les Ivoiriens des quatre coins du pays l'approuvent aujourd'hui, ils ont bien compris qu'il est ivoirien. Ils ont besoin d'un homme compétent qui apportera des solutions à leurs différents problèmes, et Ouattara est prêt à leur apporter ce changement.

Comment Alassane Ouattara se projete-t-il dans la Côte d'Ivoire de l'après élection ?

Après le 31 octobre les Ivoiriens devront à nouveau vivre ensemble. Nous allons gérer le renforcement de la paix, et pour Alassane Ouattara, il faut repositionner la Côte d'Ivoire dans le concert des nations. La Côte d'ivoire est un grand pays qui doit être un État fort où le travail doit redevenir la priorité de tous. Les Ivoiriens doivent vivre dans la dignité et notre candidat s'y emploiera.


À propos d'Anne Désirée Oulotto

Anne Désirée Oulotto est porte-parole principale du Rassemblement des républicains, le parti d'opposition fondé par Alassane Ouattara en 1994. Elle est secrétaire nationale chargée de la solidarité au sein du RDR.