Ethiopie : sécheresse extrême et menace de famine

Ethiopie sécheresse
Présentation : Linda Giguère. Commentaires: Emmanuelle Godard. TV5MONDE

L'Ethiopie est en situation de nécessité extrême. Les sécheresses qui frappent le pays depuis plusieurs mois ont détruit les récoltes. Le gouvernement estime que 10 millions d'Ethiopiens risquent d'être touchés par la famine. 

dans
Tout le champs de maïs est brûlé, les tomates, elles aussi, ont eu trop chaud,  et surtout pas assez d'eau. A cause du phénomène climatique El Nino, les pluies ont été presque inexistantes de juin à septembre et les récoltes sont perdues. 
 
Abu Dogeda, agriculteur :"Il n'y a rien du tout, tout le maïs de cette année est comme ça, il n'est pas comestible. Même le bétail, s'il mange ça, ça le tuerait."
 
Le bétail, lui aussi, a souffert de la sécheresse, la pire depuis 30 ans, selon les Nations Unies.
 
Demedawe Lolu, agriculteur : "Le manque d'eau a sérieusement nui à la région. Les chèvres n'ont plus d'eau à boire, le bétail, cela fait peut-être un ou trois mois qu'il n'a pas bu d'eau."
 
Pour venir en aide à sa population, en grande partie des agriculteurs, le gouvernement éthiopien a importé un million de tonnes de blé et dépenser 175 millions d'euros en aide, mais pour les Nations unies, il en faudrait le double. C'est bien l'avis aussi de cet agriculteur.
 
Demedawe Lolu, agriculteur :"L'aide que nous avons reçu n'est pas suffisante pour nourrir les 8 membres de la famille pendant 15 jours. Nous sommes déjà exposés à la famine. A moins que le gouvernement ne prenne des mesiures supplémentaires pour faire face à la situation et distribue de l'aide, nous allons finir par être affamés et mourir de faim."
 
Entre 15 et 30 millions de personnes vont avoir besoin dans l'année qui vient d'une aide alimentaire et beaucoup risque bien de souffrir de malnutrition sévère, surtout les enfants.