Faure Gnassingbé réélu, mais les opposants crient à la fraude

dans

Confusion et tensions à Lomé : des résultats toujours contestés

Le président sortant du Togo Faure Gnassingbé a remporté l'élection présidentielle du 4 mars avec 60,92% des voix, a annoncé samedi la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

Faure Gnassingbé, 43 ans, a recueilli 1 243 044 voix lors de ce scrutin à un tour, et son principal adversaire, l'opposant Jean-Pierre Fabre, 692.584 voix (33,94%), sur 2 040 546 suffrages exprimés.

Mais l'opposition ne désarme pas et conteste les résultats d'un scrutin entaché de fraudes...


L'opposition minée par une guerre de leadership

La contestation perdure depuis mars. Mais le plus grand mouvement d'opposition est miné par une guerre de leadership. L'UFC divisée en deux, cela fait le beurre du parti au pouvoir.

Reportage Emmanuelle Sodji
TV5Monde
13 août 2010

L'opposition minée par une guerre de leadership

L'opposition ne désarme pas

Chaque samedi désormais, depuis le 4 mars, les manifestants défient le pouvoir pour contester la réélection de Faure Gnassingbé. Mais sans grand espoir d'obtenir gain de cause.

Récit de Marie Vallerey
et analyse de Fabienne Pompey (Jeune Afrique)
TV5 Monde, 27 avril 2010, 5'
L'opposition ne désarme pas

Faure Gnassingbé réélu haut la main, l'opposition manifeste

Le président sortant et fils du dictateur décédé Gnassingbé Eyadéma a été reconduit pour un mandat de 5 ans à la tête du Togo. L'opposition proteste contre cette victoire et conteste des "résultats frauduleux" du scrutin du 4 mars.

Commentaire de Karine Barzegar
JT- TV5Monde - 8 mars 2010 - 1'55

Faure Gnassingbé réélu haut la main, l'opposition manifeste