Vidéo : quelle issue à la crise au Gabon ?

Ali Bongo Ondinba tend une main à l'opposition et surtout à son rival Jean Ping, et devrait lancer les discussions dans une semaine tout au plus si on en croit son Premier ministre. Jean Ping, qui se dit président élu, refuse, d'y participer, tout comme le Morena de Luc Bengone Nsi.

dans

Le dialogue politique pour calmer le jeu après la réélection contestée d'Ali Bongo pourrait se préciser au Gabon, mais les principaux opposants refusent encore d'y participer. 

► Tout notre dossier sur la présidentielle de 2016 au Gabon et ses suites 

Peu présent depuis la crise post-électorale, le mouvement du redressement national (morena) déclare lui aussi qu'il ne dialoguera ni avec Ali Bongo, ni avec Jean Ping. Notre invité Luc Bengone Nsi, président du Morena et opposant historique au Gabon, s'en explique sur le plateau du "64 minutes le monde en français" sur TV5 Monde : 

Interview d'Estelle Martin