Législatives en Gambie : l'ex-parti d'opposition remporte la majorité absolue

Le principal parti d'opposition à l'ex-président gambien Yahya Jammeh a remporté la majorité absolue aux élections législatives de jeudi 6 avril 2017, premier scrutin depuis le départ en exil de M. Jammeh, a annoncé vendredi la Commission électorale (IEC).

dans
Le Parti démocratique unifié (UDP) a remporté 31 des 53 sièges à pourvoir lors de ce scrutin, a déclaré le président de l'IEC Alieu Momar Njie. Cinq des 58 députés doivent encore être désignés par le chef de l'Etat Adama Barrow, vainqueur de l'élection présidentielle du 1er décembre face à Yahya Jammeh.
 

Retour sur le vote du président Adama Barrow

 
Gambie élections
© TV5MONDE

En Gambie, le président Adama Barrow, a voté pour les élections législatives jeudi 6 avril 2017. Les résultats des premières élections libres depuis son arrivée au pouvoir, sont attendus. Près de 900 000 électeurs étaient appelés aux urnes, mais il n'y a pas eu d'affluence dans les bureaux de vote. Ce scrutin est pourtant synonyme d'espoir pour les Gambiens après 22 ans de régime de Yaya Jammé.

La coalition dont Adama Barrow avait pris la tête pour la présidentielle de décembre 2016 n'est plu. Les différents partis qui la composait, concourent séparément à ces législatives : "Il n'y a pas de division. C'est de démocratie dont il s'agit. Nous sommes dans la nouvelle Gambie. Je crois que chacun est libre d'exercer ses droits dans ce pays", a déclaré Adama Barrow.

Ce scrutin permettra donc de voir quel est le poids respectif de ces différents partis autrefois d'opposition. 238 candidats issus de 9 formations politiques ou listes indépendantes se présentent. Le Parlement post-Yaja Jammé devrait donc être plus diversifié. En 2012, son parti, l'APRC, l'avait largement remporté, mais l'essentiel de l'opposition avait boycotté le scrutin. Mais la participation à ces premières élections libres est décevante.