Guinée : le lucratif marché de la noix de cajou

culture noix de cajou guinée
TV5MONDE/reportage de Laure de Matos et Moussa Moïse Sylla

La Guinée diversifie ses productions agricoles en s'engageant dans la culture des noix de cajou. Un marché bien plus rentable que celui des minerais. Reportage à Boké.

dans
L’Etat guinéen souhaite concurrencer la Côte d’Ivoire, premier producteur mondial, dans la culture des noix de cajou. Pour ce faire, 400 000 hectares de terres agricoles vont être converties et 500 tonnes de semences seront distribuées aux agriculteurs.
 
La culture de l’anacardier, arbre qui produit les noix de cajou, est avantageuse puisqu’elle n’a pas besoin de beaucoup d’entretien. Elle est aussi très lucrative : une tonne de noix de cajou est vendue 1500 dollars, alors qu’une tonne d’alumine, minerai exploité en Guinée, n’en rapporte que 39.