La Côte d'Ivoire et le monde du football pleurent l'éléphant Cheick Tioté

Tioté à la CDM 2014
© AP IMAGES | Sergei Grits

Une entière coopération. C'est ce que promet, le directeur général de Beijing Entreprises. Ce club chinois évoluant en 2ème division de football vient de perdre l'un de ses milieux de terrain. L'ivoirien, Cheick Tioté. Une mort soudaine pour ce trentenaire, en ce début de Ramadan.

dans
Il est autour de 18h ce lundi 5 juin 2017. 18h, heure locale à Pékin. Cheick Tioté s'écroule. C'est à la fin de la séance d'échauffement au camp d'entraînement du club pékinois que l'international ivoirien perd subitement connaissance. Il sera transporté à l'hôpital en urgence, mais en vain. Il ne sera pas réanimé. Son décès sera déclaré officiellement une heure plus tard.
Pour l'heure, peu d'informations circulent concernant les circonstances de cette mort et rien n'indique qu'une éventuelle autopsie sera pratiquée. Face à ce drame inattendu, ses coéquipiers et la direction du club sont sous le choc.
 
Hommage Tioté
©Reuters

Ce que l'on sait de cette ultime journée de Cheick Tioté, c'est Adama Dosso, l'ambassadeur de Côte d'Ivoire à Pékin qui l'a indiqué lors du journal télévisé de la chaîne ivoirienne RTI 1. Cheick Tioté s'était réveillé à 2h du matin pour prendre son petit déjeuner. Le football ivoirien était musulman, et nous sommes en plein mois du Ramadan. Selon le diplomate il a fait sa prière avant de se reposer. Il est ensuite parti à l’entraînement.

Dès l'annonce de sa mort, les messages de tristesse se sont multipliés, notamment via Twitter. La star ivoirienne, Didier Drogba a écrit "Pas de mots".

Se souvenant de leur aventure commune à Newcastle, l'international sénégalais Demba Ba a tweeté en anglais "Puisse Allah t'accorder le paradis, mon frère Tioté"
 

À Newcastle, Cheick Tioté a aussi cotoyé plusieurs joueurs français comme Hatem Ben Arfa ou encore Florian Thauvin.

Grosses pensées pour ses proches et sa famille. Je n'oublierai jamais ces 4 années passées a ses côtés...

Une publication partagée par Hatem Ben Arfa (@hatembenarfaofficiel) le

La FIFA et la Confédération Africaine de Football avaient elles aussi très vite réagi au décès de Cheick Tioté.

Dans un communiqué, la Fédération ivoirienne de football (FIF) a quant à elle, rendu hommage à un "valeureux éléphant". Cheick Tioté avait porté le maillot orange ivoirien à 60 reprises. Une carrière en club émanée de quelques succès également. Il a remporté à deux fois le championnat belge de première division avec le RSC Anderlecht, mais aussi le championnat néerlandais et la coupe des Pays-Bas avec le FC Twente au milieu des années 2000. Après six saisons à Newcastle en Premier League, il avait rejoint le 9 février 2017, la deuxième division du très lucratif championnat chinois. Il laisse derrière lui, une épouse enceinte à quelque jours du terme. Le couple devait accueillir ensemble leur premier enfant.

QUELQUES PRÉCÉDENTS
Cheick Tioté n'est pas le premier footballeur victime de mort subite. D'autres décès plus ou moins similaires ont marqué les esprits depuis 2003.
- 6 mai 2016 : Le Camerounais Patrick Ekeng du Dinamo Bucarest succombe à l'hôpital en Roumanie après un malaise cardiaque survenu lors d'une rencontre de championnat
- 14 avril 2012 : L'Italien Piermario Morosini de Livourne décède à Pescara des suites d'un malaise survenu en match.
- 11 avril 2006 : Le jeune espoir colombien Victor Alfonso, 17 ans du club Envigado FC, meurt subitement lors d'un entraînement.
- 26 juin 2003 : Le Camerounais Marc-Vivien Foé s'effondre à Lyon en 1/2 finale de la Coupe des Confédérations contre la Colombie. Il souffrait d'une malformation cardiaque.