Le Gabon, une indépendance sous contrôle

Le 17 août 1960, le Gabon proclame son indépendance, c’est la douzième colonie française à s’émanciper depuis le début de l’année, la huitième au cours de ce seul mois d’août et la dernière de l’ancienne fédération d’Afrique Equatoriale.

À Libreville la capitale,
Léon M’Ba est investi chef de l’État, en présence d’André Malraux, l’envoyé spécial du Général de Gaulle. Plus que dans les autres colonies encore, le processus d’émancipation a été étroitement contrôlé par Paris : il s’agit de préserver les intérêts de la France dans un pays qui s’annonce riche en pétrole et en uranium.

dans
Récit de Jakob Schlupmann - 17 août 2010
Le Gabon, une indépendance sous contrôle