Le Nigéria entre crise sociale et tensions religieuses

Des milliers de manifestants ont été dispersés mardi dans le nord du Nigeria et des barrages ont été érigés dans la capitale économique Lagos, au deuxième jour d'une grève générale contre le doublement des prix du carburant dans le pays, principal producteur africain de pétrole.

Au moins six personnes ont trouvé la mort lundi lors de heurts parfois violents avec les forces de l'ordre dans ce pays, le plus peuplé d'Afrique (160 millions d'habitants), en proie depuis plusieurs semaines à la recrudescence d'attaques islamistes contre les chrétiens.

Éclairages de deux spécialistes du Nigéria

dans

“Les prochains jours seront cruciaux“

Nicholas Norbrook

Journaliste à Africa report, Nicholas Norbrook analyse le crise sociale au Nigéria et évalue ses risques d'extension.
“Les prochains jours seront cruciaux“

“Boko Haram peut espérer capitaliser le ressentiment des Musulmans du Nord dans un pays dirigé par un Chrétien du Sud“

Marc-Antoine Pérouse de Montclos

07.01.2012Journal Afrique
Le chercheur de l'Institut de Recherche pour le Développement, Marc-Antoine Pérouse de Montclos, analyse la situation au Nigéria vis à vis des attentats perpétrés par la secte islamiste Boko Haram
“Boko Haram peut espérer capitaliser le ressentiment des Musulmans du Nord dans un pays dirigé par un Chrétien du Sud“