Le Sénégal rend hommage à son « Lion », Bruno Metsu

Le cercueil du Français Bruno Metsu, ancien sélectionneur du Sénégal décédé la semaine dernière, au cours de la cérémonie funéraire du 21 octobre 2013 à Dakar (AFP).
Le cercueil du Français Bruno Metsu, ancien sélectionneur du Sénégal décédé la semaine dernière, au cours de la cérémonie funéraire du 21 octobre 2013 à Dakar (AFP).

Le Sénégal a rendu un dernier hommage à Bruno Metsu, l'ancien entraineur des Lions décédé mardi dernier dans sa région natale à Dunkerque. Son corps a été inhumé dans le cimetière musulman de Yoff à Dakar, selon sa volonté. 

dans
L'ancien entraîneur des Lions, Bruno Metsu, repose désormais au cimetière musulman de Yoff à Dakar. Ce converti à l'islam en avait fait le souhait avant qu'il ne décède mardi dernier à l'âge de 59 ans.

La levée du corps a eu lieu ce lundi matin 21 octobre, à l'Hôpital principal de Dakar, en présence de Viviane Dièye Metsu, son épouse sénégalaise, et de ses enfants. Des personnalités du monde du football comme Khalilou Fadiga, El Hadji Diouf, Aliou Cissé, Ferdinand Coly, avaient fait le déplacement, ainsi que le président en personne.

Macky Sall a salué un « exemple d'humanité et de vertu », le qualifiant de « héros parmi les héros sénégalais ». « Le Sénégal, pour Bruno Metsu, c’était un choix, une passion, mais également un idéal, a déclaré le chef d'Etat. Aujourd’hui, un vrai Lion s’est endormi. » 

A l'extérieur de l'hôpital, de nombreux admirateurs étaient recueillis. Certains brandissaient des affiches montrant Metsu aux côtés de Jules François Brocandé, autre star du foot sénégalais décé en mai 2002. D'autres portaient des t-shirts sur lesquels on pouvait lire « Merci Metsu ! ».  Sur twitter, des messages en sa mémoire ont aussi circulé.




Escortée par des motards et une foule de partisans de plus en plus importante, la dépouille de Metsu a été transportée jusqu'au cimetière dans une grande émotion. (voir vidéo ci-dessous).


Celui qui a fait rêver le Sénégal

Né dans le nord de la France, à Couderkerque où il avait joué comme milieu de terrain avant de devenir entraîneur, Bruno Metsu a coaché les Lions sénégalais à partir des années 2000. En quelques années, ce Ch'ti a fait de l'équipe nationale une fierté pour tous les Sénégalais.

Une de ses plus belles performances reste la victoire en 2002 des Lions face à la France qui était alors championne en titre du monde et d'Europe : 1-0 en match d'ouverture du Mondial. Et voilà les Sénégalais propulsé en quarts de final. Cet exploit avait provoqué une explosion de joie dans les rues de Dakar. 


Fin de carrière en Asie

Après le Sénégal, Bruno Mestu a entraîné divers clubs et sélections du Golf, remportant en 2004 la Ligue des champions d'Asie avec Al-Aïn, et la Coupe du Golfe des nations avec les Emirats arabes unis.

En octobre 2012, il a avait été contraint de quitter son poste d'entraîneur d'Al-Wasl à Dubaï où il avait sucée à Diego Maradona, en raison de son état de santé. Il avait brutalement appris qu'il souffrait d'un cancer. Au journal français L'Equipe, il avait confié en juillet dernier : « Je vais faire des analyses de sang et le gras m'annonce, sans y mettre les formes : "Vous êtes en phase terminale du cancer. Vous avez des cancers du colon, du foie et du poumon". On m'a donné trois mois… Là, c'est un choc énorme. » Pour combattre la maladie, il avait décidé de revenir s'installer dans sa région natale.