Mali : bras de fer à Bamako

Des militaires maliens à Bamako, fin mars 2012 (AFP)
Des militaires maliens à Bamako, fin mars 2012 (AFP)

Les combats à Bamako dans la nuit de lundi 29 avril ont fait au moins 14 morts et 40 blessés. L'ex-junte du capitaine Sanogo déclare avoir mis en échec un "contre-coup d'Etat". Elle affirme "maîtriser la situation" à Bamako après les attaques destinées, selon elle, à "déstabiliser le processus de retour à l'ordre constitutionnel". L'ex-junte avait pris le pouvoir le 22 mars, puis l'avait rendu aux civils. Les dernières informations.

dans
Un représentant de l'ex-junte est apparu au milieu de la nuit à la télévision nationale pour livrer son récit des événements de lundi soir à Bamako et pour tenter de rassurer la population.
Mali : bras de fer à Bamako