Mali : l'euphorie douchée des bailleurs de fonds

Pour la première fois depuis l'intervention française, le Nord du Mali semble à nouveau sous la menace d'une spirale guerrière. Mauvaise surprise pour ses alliés et bailleurs de fonds. Un an après la Conférence de Bruxelles allouant plus de 3 milliards d'euros au développement du pays, ceux-ci célébraient à Bamako et Tombouctou la paix revenue et la stabilité ... C'était la veille même des affrontements de Kidal.

dans
Intervenants du reportage :

- Annick Girardin, ministre française du développement et de la francophonie

- Andris Piebalgs, Commissaire européen au développement

- Moussa Mara, Premier ministre du Mali

 
Mali : l'euphorie douchée des bailleurs de fonds