Afrique

Mali : le développement passe par la route

En détériorant prématurément le précieux et rare réseau routier malien, la surcharge des poids lourds coûte près de 50 millions d'euros par an au pays et nuit au développement. Différentes mesures soutenues par l'Union européenne tentent d'y remédier, mais elles comportent des inconvénients et la solution ne peut résider que dans une coordination internationale.

dans
Intervenants du reportage :

- Ibrahim Diabara, ingénieur routier

- Salah Bocoum, Chargé de gestion postes de péages

- Cédric Mérel, Section infrastructures Union européenne

 
Mali : le développement passe par la route