Maroc : une nouvelle Constitution controversée

Difficile d'imaginer que le discours du roi du Maroc a comblé les attentes des manifestants qui se rassemblement régulièrement depuis le mois de février. Mohammed VI, qui a présenté une série de réformes constitutionnelles le 17 juin, donne plus de pouvoirs au Premier ministre mais il reste le chef de l'Etat et le commandeur des croyants

dans
Maroc : une nouvelle Constitution controversée