Afrique

Niger : face aux attaques de Boko Haram, les éleveurs doivent se sédentariser

niger éleveurs
© Commentaires : Emmanuelle Godart. TV5MONDE

Fuir pour échapper aux attaques de Boko Haram. Une réalité pour plus de 200 000 personnes qui se retrouvent aujourd'hui sans domicile dans la région de Diffa au Niger. La menace a vite rattrapé les éleveurs de bétails, une population nomade qui n'a d'autres choix que de se sédentariser.

dans
Face aux attaques incessantes de Boko Haram, les éleveurs du Niger ne peuvent plus emmener leurs animaux paître au Cameroun ou au Tchad. Mais maintenant, il y a trop d'insécurité et leur mode de vie se modifie. Ces nomades sont obliger de se sédentariser.

En plus du conflit armé, les éleveurs font face cette année à un manque de pluie flagrant. Et quand leur bêtes sont en état d'être vendues, elles le sont à perte. En cause : la chute de la naira au Nigeria, marché traditionnel de vente de bétail.