Nigeria - La grande menace islamiste

Incendie présumée d'une maison présumée être celle d'islamistes radicaux le 30 juillet 2009 à Maidiguri.
Incendie présumée d'une maison présumée être celle d'islamistes radicaux le 30 juillet 2009 à Maidiguri.
(AFP)
dans
La Charia a été instaurée il y a 9 ans dans 12 États du Nigeria, qui en compte 36. La Charia est une loi islamique qui régit la vie religieuse, politique et sociale dans certains États musulmans. Dix mille personnes sont mortes depuis 2000.

“Les Taliban nigerians ne sont pas liés à Al Qaïda“

“Les Taliban nigerians ne sont pas liés à Al Qaïda“

Qui sont les "Taliban" nigerians ?
Explications avec Marc-Antoine de Montclos, chercheur à l'Institut de recherche pour le développement et spécialiste du Nigéria.


JT TV5MONDE
29 juillet 2009 - 4'09


L'Islam radical au Nigeria - Dates, chiffres et événements




Depuis 2000, plus de 10 000 Nigerians sont morts, victimes de violences sectaires.



2000 : Entrée en vigueur de la Charia (loi islamique) dans 12 États du nord du Nigéria, l’État de Zamfara (nord) est le premier à l’adopter dès le 27 janvier. Les premières émeutes interconfessionnelles éclatent le 21 février dans l’État de Kaduna (nord), près de 3000 personnes sont tuées.

2001 :
Du 19 juin au 4 juillet, chrétiens et musulmans s’affrontent dans l’État de Bauchi (nord), on compte des centaines de morts dans les deux camps.

2002 : Première exécution depuis l’entrée en vigueur de la Charia. La victime est un jeune homme condamné pour meurtre par le tribunal islamique de l’État de Katsina (nord).

Le 21 mars : Le gouvernement fédéral déclare la Charia contraire à la constitution du pays.

Le 25 mars : Premier acquittement. Une jeune femme, Safiya Hussaini, condamnée à mort par lapidation en 2001 pour adultère voit sa peine suspendue, après les requêtes de plusieurs organisations internationales au rang desquelles Amnesty International.

2004 : Des centaines de musulmans sont tuées par les milices chrétiennes dans l’État du plateau (centre). S’ensuivent des représailles des musulmans, des violences interconfessionnelles qui font quelque 900 morts dans les deux communautés.

2006 : Affrontements interconfessionnels dans la nord du pays, en marge des de manifestations contre la publication de caricatures du prophète Mahomet, dans les journaux européens.

2009 : Les islamistes radicaux affrontent les forces de l’ordre durant 5 jours (26-30 juillet) dans le nord du pays. Le bilan officiel après la fin des combats fait état de 600 morts.