Nigeria - Nouvelle tuerie dans un village chrétien

Des policiers nigérians à Jos, le 10 mars 2010
Des policiers nigérians à Jos, le 10 mars 2010
(AFP)
dans

Au moins 13 villageois tués

Des éleveurs musulmans ont saccagé le village de Riyom dans le centre du pays.

Récit de Sophie Roussi
18 mars 2010 - 1'01
Au moins 13 villageois tués

À Riyom, la plupart des victimes sont des femmes et des enfants

Au moins 13 villageois chrétiens, dont des femmes et des enfants, ont été tués mercredi par des éleveurs musulmans, ont indiqué des responsables locaux, dans un nouvel épisode des violences religieuses dans ce pays qui ont déjà fait des centaines de morts.


Cette nouvelle tuerie s'est déroulée vers 01H30 (0H30 GMT) près de la localité de Riyom, dans l'Etat central du Plateau, et les assaillants, qui seraient issus de l'ethnie d'éleveurs fulani, étaient déguisés en militaires lors de leur raid, selon ces mêmes sources.


"Je peux confirmer que 13 personnes sont mortes et six autres ont été grièvement blessées. Elles ont été admises dans un hôpital de missionnaires", près de Jos, la capitale de l'Etat, a déclaré à l'AFP un haut responsable local Gregory Yenlong.


Il a précisé que l'attaque avait eu lieu dans la bourgade de Byei, à la périphérie de Riyom, à une quinzaine de kilomètres au sud de Jos. Cette zone est majoritairement chrétienne d'ethnie berom.


La plupart des victimes de la tuerie de mercredi sont des femmes et des enfants, selon la radio d'Etat.


Sept personnes suspectées d'avoir participé au massacre ont été arrêtées en possession d'armes, a annoncé mercredi soir un porte-parole de l'armée, tandis que le gouverneur de l'Etat Jonah Jang a lancé un appel au calme à la télévision. "J'assure le peuple de l'Etat du Plateau que le gouvernement fera tout son possible pour démasquer les instigateurs de ces désordres", a-t-il déclaré.


(Source AFP)