Afrique

Ouganda : un tueur en série fait plus de 20 vicitmes

Ouganda : un tueur en série provoque la panique à Kampala

Une série de meurtres toujours non élucidés provoque la panique à Kampala. La police est dépassée. Des dizaines d'interpellations n'ont toujours pas permis d'arrêter le ou les coupables. 

dans
Les journaux ne parlent plus que de ça. Le mystère est de plus en plus épais.
Depuis le mois de mai dernier, 21 corps de femmes ont été découverts à la périphérie de Kampala.
La dernière victime s'appelait Aisha. Elle tenait une épicerie dans le district de Wasiko, au sud de la capitale.

Chaque fois, c'est le même mode opérationnel, les mêmes violences et mutilations.
La police n'a pas de réelle piste, elle patauge, évoquant parfois des disputes domestiques, des aggressions sexuelles, allant même jusqu'à citer de possible sacrifices rituels de la secte sataniste Illuminati.
Les forces de l'ordre ont déjà interpellés des dizaines de suspects, sans résultats. 

L'affaire prend même une tournure politique. L'opposition accusent les forces de l'ordre de négliger ces crimes pour se focaliser sur la répression. Le Parlement a même décidé de cesser ses activités tant qu'il n'y aurait pas d'enquête sérieuse.