Présidentielle ivoirienne, le scrutin de tous les espoirs ?

Cinq ans, c'est le temps qu'il a fallu à la Côte d'Ivoire pour organiser une élection présidentielle depuis la fin officielle du mandat de Gbagbo en 2005. Quatre mois, c'est le temps qu'a duré la crise post-électorale qui a suivi ce scrutin de tous les espoirs.

Le 11 avril 2011, après des jours de violence et d'affrontement, Laurent Gbagbo, le président sortant, a été arrêté par les forces pro-Ouattara, soutenues par les forces françaises et onusiennes. Le président élu est désormais l'unique chef d'Etat en Côte d'Ivoire. Il souhaite l'apaisement et la réconciliation.

dans

Notre dossier



Dossier réalisé par Christelle Magnout, Camille Sarret et Laure Constantinesco