Afrique

Procès Firmin Mahé : un verdict contesté

L'ambiance était tendue au palais de justice de Paris. Quatre soldats de la Force Licorne étaient jugés pour le meurtre de l'ivoirien Firmin Mahé. La cour d'assise a reconnu leur responsabilité mais aussi des circonstances atténuantes en raison de la guerre civile au moment des faits. Les militaires sont donc partis libres. Un a été acquitté et les trois autres ont écopé d'une peine de prison avec sursis.

dans
Procès Firmin Mahé : un verdict contesté