RDC : blocage du processus de transition démocratique

kabila rdc
©TV5Monde

En République Démocratique du Congo, le président Kabila  s'est engagé à organiser de nouvelles élections d'ici fin 2017, mais le processus de transition semble bloqué.  Raphaël Katebe Katoto, homme d'affaire et opposant politique était invité sur le plateau du JT Afrique. Il assure qu'il faut faire confiance au Président Kabila. 
 

dans
Joseph Kabila tarde-t-il volontairement à organiser de nouvelles élections en RDC ?
Pour l'opposant Raphaël Katebe Katoto, il n'en est rien : " C'est un procès d'intention. Je reviens de Kinshasa. J'ai été reçu par le Président Kabila, il m'a confirmé son intention d'organiser des élections fiables et transparentes". L'accord signé entre le Président Kabila et tous les partis d'opposition, le 31 décembre 2016, prévoit l'organisation d'élections avant la fin de l'année 2017. Joseph Kabila respectera -t- il cet accord ?  Le président congolais  a donné une interview au  journal allemand Der Spiegel qui laisse planer le doute.  « Je n'ai rien promis… Je souhaite organiser des élections aussi vite que possible », a-t-il déclaré au journal allemand le 6 juin dernier. Pour Raphaël Katebe Katoto, pas question d'entrer dans des polémiques :  " Si la situation est conflictuelle nous n'aurons pas d'élections fiables et valables ".