Rwanda : 10 ans de présidence de Paul Kagamé

Paul Kagamé à Kiréhé pendant sa campagne électorale, en août 2010
Paul Kagamé à Kiréhé pendant sa campagne électorale, en août 2010

Le 9 août 2010, les cinq millions d'électeurs rwandais ont voté massivement pour Paul Kagamé. Le président sortant, était le favori incontestable de ces élections.

Les trois partis rivaux du FPR (Front Patriotique Rwandais), parti du président sortant, sont issus de cette formation. Quant aux groupes politiques pouvant apporter des voix plus divergentes, ils ne participent pas aux élections.

Même s'il est contesté pour sa conduite autoritaire du pays, le présidant sortant a mis en place une politique volontariste de reconstruction.

dans

SOMMAIRE DU DOSSIER


Scrutin présidentiel du 9 août 2010

Reportages vidéos de TV5Monde


“Quand on organise uniquement des élections pour les gagner, il s'agit d'un simulacre de démocratie“

Entretien avec le journaliste franco-rwandais Etienne Sengegera


“La question de l'ethnicité est au coeur de la reconstruction du Rwanda“

Entretien avec la spécialiste Dominique Payette


Paul Kagamé, l'ancien guerillero devenu président

Il est l'homme fort du pays depuis la fin du génocide en 1994.


Progrès sociaux et économiques, démocratie en berne

Point noir de la présidence Kagamé : la liberté d'expression.


Les femmes rwandaises, piliers de la démocratie

Depuis le génocide, les Rwandaises se sont affirmées tant dans la sphère économique que politique.



Dossier réalisé par Marie-Capucine Diss et Camille Sarret - août 2010

Repères

Les principales ethnies :
84% de Hutu
15% de Tutsi

Les religions :
56 % de catholiques
26% de protestants
11% d'adventistes
4 % de musulmans

L'espérance de vie : 57 ans

La pauvreté :
Plus de la moitié de la population vit avec moins d'un dollar par jour.

L'éducation :
70% de la population sait lire et écrire.
97% des enfants sont aujourd'hui envoyés à l'école, devenue gratuite et obligatoire.

La vie politique :
56% des parlementaires sont des femmes.

Le sida :
Le taux de malades est passé de 13% (2000) à 2,8% (2007).

Indice de développement humain : 167 (sur 182 pays)

Sources : CIA, PNUD