Rwanda : “les faits accablent Pascal Simbikangwa“

Pour la première fois, vingt ans après le génocide, un responsable rwandais est jugé, en France, depuis le 4 février. L'ancien capitaine Pascal Simbikangwa est accusé d'avoir organisé et aidé les massacres qui causèrent la mort d'environ 800 000 Tutsis et Hutus entre avril et juillet 1994. Le point sur ce procès à la huitième journée d'audience, avec le témoignage de Gasana Ndoba, président de la commission des droits de l'Homme pour le Rwanda.

dans

Pascal Simbikangwa minimise son rôle

Pascal Simbikangwa minimise son rôle


Le témoignage de Gasana Ndoba

13.02.2014Interviewé par David Delos
En 1994, Gasana Ndoba était président de la Comission des Droits de l'Homme pour le Rwanda. Il avait tenté d'alerter la communauté internationale, en vain... Après son témoignage, hier au procès de Pascal Simbiukangwa, le 12 février, il était ce matin l'invité de David Delos.
Le témoignage de Gasana Ndoba