Afrique

Sécheresse en Afrique de l'Est : l'Europe augmente son aide aux victimes, l'ONU réclame 1,6 milliards de dollars

Plus de 1200 Somaliens fuyant la famine arrivent chaque jour à Dadaab, qui abrite les plus grands camps de réfugiés au monde dans l'est du Kenya. Il y aurait aujourd'hui selon l'ONU environ 380 000 personnes. Bruno Le Maire, le ministre français de l'Agriculture, parle d'une « situation dramatique et bouleversante ».

dans
Sécheresse en Afrique de l'Est : l'Europe augmente son aide aux victimes, l'ONU réclame 1,6 milliards de dollars

Notre dossier


Repères

24.07.2011
La sécheresse affecte la Somalie, l'Ethiopie, le Kenya, l'Ouganda, Djibouti. L'Erythrée, pays extrêmement fermé, pourrait aussi être touchée.

Un état de famine est décrété quand au moins 20% des foyers sont confrontés à de graves pénuries alimentaires, que le taux de malnutrition aiguë dépasse les 30% et que, sur 10.000 personnes, au moins 2 personnes meurent par jour.

720 000 enfants risquent la mort dans la Corne de l'Afrique si une aide urgente ne leur est pas rapidement apportée.

Jusqu'à 90% du bétail a été décimé dans certaines parties de la région.

1/4 de la population de la Somalie, ravagée par 20 ans de guerre civile, est déplacée.

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a réclamé, sans délai, 1,6 milliard de dollars pour faire face à la crise.