Sénégal : la centrale de la discorde

senegal centrale
TV5MONDE

Face aux éternels problèmes d'électricité, l'Etat sénégalais a lancé un plan énergétique et notamment la construction de la centrale à charbon de Sendou, à une trentaine de kilomètres de Dakar. Un projet très polluant selon les riverains. Mais les autorités refusent de céder. 

dans
En 2013, les habitants de Bargny ont vu l'implantation de la centrale de Sendou d'un mauvais oeil. Trop proche des habitations, trop polluante... une partie d'entre eux s'est battue pour qu'elle n'existe pas, mais en vain. Leur argument : l'inscription récente dans la Constitution sénégalaise du droit à un environnement sain. Car dans cette ville qui vit surtout de la pêche, on s'inquiète des retombées de particules de charbon. 

Mais le pays doit faire face à des coupures d'électricité fréquentes. La centrale de Sendou est l'une des six prévues par le plan "Sénégal émergent" pour rendre le pays autonome en énergie. 

La Banque africaine de développement qui a participé au financement du projet de 200 millions d'euros s'est assurée que les normes environnementales seraient respectées.

La centrale d'un puissance de 125 mégawatts devrait produire de l'électricité dès la fin de l'année.