Afrique

Thomas Sankara : bientôt un mémorial au Burkina Faso ?

Burkina Faso : un mémorial pour Thomas Sankara

Beaucoup le surnomment le "Che Guevara africain". L'ancien chef d'Etat burkinabé Thomas Sankara aura-t-il bientôt un mémorial à son effigie ? A deux semaines du 30ème anniversaire de son assassinat, une campagne est lancée pour collecter des fonds afin de financer l'édifice.

dans

Initiée par la société civile et l'Etat burkinabé, la campagne a été lancée lundi en présence du président Roch Marc Christian Kaboré et de l'ancien dirigeant du Ghana, Jerry Rawlings. L'occasion pour ce proche de Thomas Sankara d'appeler à poursuivre le "combat" de son ami disparu.

Thomas Sankara préférait que le Burkina Faso soit indépendant plutôt que de compter sur les aides internationale et occidentale, devenues un prolongement du colonialisme. Les ressources de ce continent sont inestimables. Le temps est venu pour des pays comme le vôtre d'en faire profiter le peuple, et pas seulement une poignée d'individus.Jerry John Rawlings, ancien président du Ghana 

Le mémorial dédié à Thomas Sankara serait construit sur les lieux mêmes où il a été tué en 1987 : au siège du Conseil national de la révolution. Le président burkinabé a fait lui-même un don personnel en vue du projet dont le coût s'élève à plusieurs millions d'euros.

Il était quand-même important que nous puissions reconnaître le père de la Révolution qui a été un symbole de combativité, qui a développé des valeurs dans ce pays et que sa mémoire transgresse les âges, les pays et les nations.Roch Marc Christian Kaboré, président du Burkina Faso

La cérémonie a été suivie par un concert gratuit, avec des artistes comme Smockey. 
Le 15 octobre prochain marque l'anniversaire des 30 ans de la mort de Thomas Sankara. Un assassinat toujours pas élucidé malgré une enquête judiciaire ouverte en mars 2015.