Afrique

Tiken Jah Fakoly soutient le Mali en chanson

La musique adoucit les mœurs, dit-on. La vedette ivoirienne du reggae Tiken Jah Fakoly y croit, puisque le chanteur vient de sortir un titre pour soutenir le Mali "dans l'épreuve". Gratuit au Mali et sur Internet, le clip appelle à la mobilisation générale, afin de préserver l'intégrité du pays face aux jihadistes qui occupent le Nord depuis près d'un an.

dans
"C'est ma manière de dire que si nous ne faisons rien, les villes de Tombouctou, de Gao et de Kidal ne feront plus jamais partie du Mali... Le Mali a connu de grands hommes, de grands empires, et il est inimaginable de laisser le pays coupé (en deux) comme c'est le cas aujourd'hui. Il faut que les Maliens comptent d'abord sur leurs propres forces."
Tiken Jah Fakoly


Un artiste engagé 

Tiken Jah Fakoly s'était réfugié au Mali dès le début de la crise postélectorale de décembre 2010-avril 2011 en Côte-d'Ivoire, qui avait fait environ 3 000 morts. Lundi 31 décembre 2012, il devait participer à Bamako à une manifestation contre l'occupation du nord du Mali par des jihadistes armés, rassemblement interdit par la police en raison de "risques d'attentats terroristes". 
An ka wili signifie “mobilisation et galvanisation“ en bambara, l'une des langues les plus répandues au Mali.