Afrique

Togo : des milliers de personnes ont manifesté dans les rues

Défile opposition à Lomé
Commentaire : Marie Vallerey | © TV5MONDE | Montage : Stéphane Dard

Nouvelle mobilisation de l'opposition au Togo contre Faure Gnassingbe. Un mouvement unitaire pour réclamer son départ et un retour à la Constitution de 1992 qui limitait le nombre de mandats présidentiels.

dans
C'est une opposition "unie"qui défile dans les rues de Lomé. Qu'ils soient habillés de rouge, la couleur du PNP, le Parti National Panafricain ou aux couleurs du Togo, ils sont des dizaines de milliers ensemble et déterminés contre le régime de Faure Gnassingbé.

"Nous nous ne sommes pas prêts pour le dialogue, nous avons dialogué depuis 50 ans et aucune solution à nos problèmes..." Brigitte Adjamagbo-Johnson, la présidente de Cap2015 affirme de son côté : "Aujourd'hui, c'est une marche d'ultime
avertissement et demain, ce sera une marche de la colère.
"

Depuis des semaines, la mobilisation ne faiblit pas dans la capitale mais aussi
dans le centre du pays comme à Sokodé, le fief du leader du PNP.
Ils exigent le départ de leur président au pouvoir depuis maintenant 12 ans
et pour ce faire, un retour à la Constitution de 1992.
"Dans la Constitution de 1992, la limitation de mandats était de deux donc ça fait 10 ans et Faure dépasse 10 ans. Il doit partir!" affirme un jeune militant du PNP.

En réponse, le parti au pouvoir a organisé un rassemblement ce mercredi qui était peu suivi. "Ils marchent, ils manifestent mais on ne sait pas pourquoi
puisqu'il y a un président en exercice", souligne une militante de l'UNIR (NDLR : l'Union pour la République au pouvoir).
  
L'accès à internet sur les téléphones mobiles était difficile comme lors des précédentes manifestations. Des manifestations qui, selon l'opposition, avaient été "sauvagement réprimées" par la police.