Afrique

Tunisie : des ONG s'indignent contre la condamnation de l'homosexualité

©Reportage de Rim Matlouti

En Tunisie, un étudiant a été soumis contre son gré à un examen anal. Il vient d'être condamné à un an de prison pour homosexualité par un tribunal de Sousse. Les ONG s'indignent.

dans

Un an de prison ferme. C'est la condamnation reçue par un Tunisien de 22 ans mardi 22 septembre pour... homosexualité. Convoqué à l'origine par le commissariat de sa ville pour témoigner sur une affaire, le jeune homme a été arrêté pour homosexualité et emmené à l'hôpital pour subir un test anal et finalement être condamné.

Les organisations de défense des droits de l'Homme parlent du "test de la honte" et s'indignent rapidement après avoir eu connaissance de cette affaire.

Parmi elles, l'association Shams que notre correspondante a rencontrée. Elle lutte pour la dépénalisation de l'homosexualité. Elle a lancé sur internet une campagne intitulée : "Test de la honte, jusqu'à quand ?"