Afrique

Vidéo - RDC : un an après la mort d'Etienne Tshisekedi, toujours pas d'accord sur le rapatriement de sa dépouille

Etienne Tshisekedi, un an après sa mort
Récit : Pascale Veysset, montage : Audrey Demart
©TV5MONDE

Le 1er février 2017, Etienne Tshisekedi mourait dans un hôpital belge. Un an après, le corps du chef de file de l'opposition congolaise n'a toujours pas été rappatrié à Kinshasa, faute d'accord entre son parti, l'UDPS, et le gouvernement de Joseph Kabila.

dans

Il sont tous là, unis dans le recueillement et le chagrin. La famille d'Etienne Tshisekedi et les membres de son parti  l'UDPS. Un an après la mort à Bruxelles de la figure de l'opposition congolaise, une messe  est célébrée dans cette cathédrale de Kinshasa par le frère cadet du défunt.
Un hommage particulier: le corps d'Etienne Tshisekedi se trouve toujours en Belgique, faute d'accord trouvé entre sa famille et le gouvernement congolais.

J'espère que finalement les Autorités politiques de notre pays finiront par se décider à rapatrier la dépouille mortelle d'Etienne Tshisekedi et à organiser des funérailles qu'il mérite.

Mgr Gérard Mulumba, Frère d'Etienne Tshisekedi

C'est à nous maintenant de faire pression sur ce régime que nous voulons bien chasser. Alors le régime qui viendra va enterrer Tshisekedi avec honneur selon la volonté du peuple congolais.

Denise Lupetu, présidente de la Ligue des Femmes de l'UDPS

Etienne Tshisekedi était l'un des personnages clés de l'accord du 31 décembre 2016.
Ce jour-là, l'opposition et le pouvoir congolais avaient trouvé un terrain d'entente, sous l'égide de l'Eglise catholique. Accord selon lequel le président Kabila, dont le mandat s'était achevé le 19 décembre 2016 dans un climat de violence, resterait au pouvoir jusqu'à l'élection  de son successeur, soit au plus tard  fin 2017. Mais depuis, la situation n'a fait que se dégrader dans le pays. La présidentielle devrait avoir lieu le 23 décembre 2018, soit plus de 2 ans après la fin du mandat de Kabila.