Afrique

Vidéo - Zimbabwe : mort de l'opposant Morgan Tsvangirai

Zimbabwe
©TV5Monde/Sophie Roussi

C'est son parti qui a annoncé la mort de la figure de l'opposition Zimbabwéenne. Pendant plus de quinze ans, Morgan Tsvangirai a été le symbole de la lutte contre Robert Mugabe, l'inamovible président du Zimbabwe. Morgan Tsvangirai s'est éteint à l'âge de 65 ans.

dans
"Nous avons perdu notre icône et notre combattant pour la démocratie". C'est par cet hommage qu'un de ses compagnons de lutte au sein du parti MDC a annoncé la mort de Morgan Tsvangirai sut Twitter.
Morgan Tsvangirai, l'opposant celui qui n'aura eu de cesse de défier Robert Mugabe, jusqu'au bout. Au moment de la chute de son éternel adversaire en novembre dernier, il rêvait encore d'un avenir meilleur.  
 
Ce que l'on pourrait espérer c'est que cela ouvre une nouvelle trajectoire pour le pays, une trajectoire qui ne perpétuerait pas la même culture Mugabe.

Morgan Tsvangirai, chef du parti d'opposition MDC 

Un combat long et parfois risqué. Si son engagement commence jeune via le syndicalisme, en 1999 il succombe aux sirènes de la politique dans l'opposition bien sûr au président Mugabe. Il fonde alors le MDC, le parti issu de son syndicat. Une audace qui lui vaudra d'être détenu, d'être agressé aussi en 2007 après qu'il eut tenté d'organiser un rassemblement.
Sa ténacité conduit  pourtant le MDC  en tête de l'élection présidentielle de 2008. Il veut y croire mais le pays sombre dans la répression.
 
Nous, membres du MDC, avons décidé que nous ne participerions plus à ce simulacre violent et illégitime de processus électoral.

Morgan Tsvangirai, chef du parti d'opposition MDC 

Puis changement de stratégie, l'ancien opposant devient premier ministre d'un gouvernement d'union nationale. Image inédite de Tsvangirai aux côtés de Mugabe pour sauver le pays de la banqueroute. De nouveau battu en 2013 aux élections, il était pressenti pour être le candidat du MDC lors du scrutin de l'après Mugabe. Mais l'opposition a perdu son meneur.

"Cet homme était un très grand chef de l'opposition, un de ceux qui était capable de défier sérieusement la ZANU-PF", affirme Bénédiction MPEPHA, habitant de Harare.

Morgan Tsvangirai laisse derrière lui un parti divisé qui aura du mal à concurrencer le nouveau chef de la Zanu PF, Emmerson Mnangagwa.