Aurélia Rusek

Tous les articles de Aurélia Rusek

Des Rohingyas, de confession musulmane ont fui la Birmanie en 2012 lors de violences avec la communauté boudhiste. Cette fois c'est l'armée qui s'en prend à ces Birmans persécutés. 
De nouvelles violences ont lieu dans l’état Arakan, au nord ouest de la Birmanie. Depuis deux mois, 22 000 Rohingyas, auraient fui vers le Bangladesh et 30 000 auraient été déplacés selon les Nations-Unies. Il y aurait des dizaines de morts. Des témoignages font état de tortures et de viols commis par l’armée birmane. Certaines organisations internationales évoquent « un nettoyage ethnique ».
Partager: 

Pages

  • 1